War of Faith

Forum RPG La Guerre des Clans.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Premier entraînement - Séraphin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 157
Date d'inscription : 29/10/2013
Age : 19
Localisation : Tu veux vraiment le savoir...?

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 40 Lunes
Mentor/Apprenti : Nuage du Séraphin
Famille:
avatar
Fonda & Chef du Vent
Etoile de l'Ouragan
MessageSujet: Premier entraînement - Séraphin    Lun 11 Nov - 15:25

    [ Titre original, je sais 8D ]

    Etoile de l'Ouragan ronronna de satisfaction. Cela faisait quelques Lunes qu'il était revenu de la Pierre de Lune. Il avait maintenant son nom et ses vies de Chef et ce, pendant quelques saisons avant de rejoindre ses ancêtres. Il avait commencé à monter de grade lors d'une période où le Clan avait été très affaibli. Non seulement une bataille contre le Clan de l'Ombre avait éclaté, mais avec la mauvaise saison, les maladies et la famine avaient décimé les rangs. Etoile de l'Ouragan était ensuite vite passé de Guerrier à Lieutenant et de Lieutenant à Chef. Il était honoré de la confiance du Clan des Etoiles et il ne la trahirait pas. Il referait du Clan du Vent un Clan fort. Craint et respecté dans la forêt. Beaucoup des leurs avaient péris au cours de ces dernières saisons... A commencer par Petit Arbre, son frère, sa mère. Et aussi Fleur de Pavot, son frère, Tache du Lycaon, ainsi qu'Etoile du Zèbre. Même Pluie de Saphir, l'ancienne meneuse du Clan de l'Ombre qui avait cherché asile chez eux avant la naissance d'Etoile de l'Ouragan n'était plus. Le Clan s'était retrouvé privé de bons éléments et la tanière des anciens s'était remplie mais ils restaient forts et le seraient encore plus lorsque les bonnes saisons reviendraient !

    Le matou s'étira et se leva de sa tanière. Il frissonna d'abord en mettant le museau dehors, en sortant de la chaleur de sa tanière. Le soleil venait alors à peine de se lever. Le matou regarda autour de lui, la mine sombre. La neige avait encore tombé durant la nuit. Encore heureux, aucun cas de mal vert n'avait été détecté jusque-là mais ce n'était certainement qu'une question de temps. Il espérait que le Clan des Etoiles ne serait pas trop dure avec eux cette fois-ci, que la saison des neiges serait plus courte et moins pénible que d'habitude. Dans le camp, quelques chats circulaient, la patrouille de l'aube semblait sur le point de partir. On entendit pas un bruit, les sons étouffés par la neige. Même, les chats ne parlaient pas beaucoup. L'atmosphère était lugubre, aussi froide que la neige. Mais, Etoile de l'Ouragan sortait du camp aujourd'hui. En effet, il devait se concentrer sur l'entraînement de son jeune apprenti, Nuage du Séraphin. D'ailleurs, il serait bientôt l'heure pour eux d'y aller. Etoile de l'Ouragan alla dans la tanière des apprentis et réveilla le novice en le secouant vigoureusement avec sa patte.

    " Debout, c'est l'heure ! "

    Sur ce, il attendit qu'il fut prêt avant d'aller vers la sortie du camp, tout en saluant les sentinelles au passage. Dehors, la neige était très épaisse. Si bien qu'Etoile de l'Ouragan y enfonçait ses pattes dedans pour courir et il regarda de temps à autre si le novice le suivait. Comme il était fraichement nommé, il l'avait accompagné jusqu'au lieu de l'entraînement. Devant eux, le paysage était entièrement blanc et un vent glacé soufflait mais, les membres du Clan du Vent étaient habitués à cela. De plus, courir les réchauffait. Le matou s'arrêta puis se tourna vers le jeune chat. En temps normal, il était rare que les Chefs prennent des apprentis mais il n'y avait pas beaucoup de Guerriers en ce moment et Etoile de l'Ouragan tenait à le former lui-même, malgré tout le travail qu'il avait, il ne négligeait pas le jeune chat pour autant. Il dit,

    " Bon, tu as déjà vu les frontières. Aujourd'hui, nous allons nous entraîner à la chasse, des questions?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-of-faith.forumactif.org
Messages : 18
Date d'inscription : 10/11/2013
avatar
Apprenti
Nuage du Séraphin
MessageSujet: Re: Premier entraînement - Séraphin    Mer 13 Nov - 0:28

.:CloudSeraphim ft HurricaneStar :. Premier Entraînement ♔

«Tout accomplissement commence par la décision d'essayer.»


Dans la vie, on commence en bas de l’échelle. On naît, petit et frêle. Ensuite on apprend à marcher, puis viennent les responsabilités. On se doit d’apprendre, d’être à l’écoute et de bien enregistrer ce qu’on nous enseigne. C’est dans cette partie-là de notre vie qu’on forge notre caractère, notre physique. C’est là qu’on apprend à vivre, là que tu seras qui tu es.

Ce matin, c’est une patte vigoureuse qui te réveille. Tu renifles, croyant sans doute que c’est ta sœur qui te réveille pour aller vagabonder quelque part. Effectivement, vous veniez d’être faits apprentis depuis moins de deux jours. Elle qui sautait carrément partout, alors que toi tu profitais de l’hiver. Si bien que cela t’étonnait qu’elle ne soit pas déjà partie avec son mentor. Parlant de mentor, que faisait le tien ?

" Debout, c'est l'heure ! "

Tu sursautais à l’écoute de la voix qui venait de prononcer ces trois mots. En effet, Étoile de l’Ouragan était ton mentor. Quel honneur d’être l’apprenti du meneur de son clan ! Dès que tu avais entendu son nom dans le baptême, tu avais gonflé le poitrail, fier de toi. Tu t’étais promis d’être la hauteur de ses attentes, sinon qu’elle honte d’avoir forgé un apprenti qui ne faisait pas honneur au clan ? D’autant plus qu’il prenait de son précieux temps pour l’entraîner. Tu te levas sans nonchalance et t’étira en vitesse. Tu adorais cette période de l’année, la seule où ton pelage était un avantage. Tu avais de la chance de ne pas être sourd, autant te servir de ton ouïe correctement. Tu rejoignis ton mentor à l’extérieur où tu fus frappé par la beauté du paysage. Tout était blanc, chaque branche recouvert de givre.  Contrairement aux autres chats qui détestent cette période où le gibier manque souvent à l’appel, c’était ta saison préférée. Avant que ta grand-mère, Grâce du Cygne, meure, elle te parlait de cette saison comme sa préférée. Elle avait été une guérisseuse respectable pour le clan, malgré sa faute lorsqu’elle avait été apprentie. Avoir un chaton apprenti, c’est déjà un tort, l’avoir en étant apprentie-guérisseuse était presque un crime. Malgré tout, tu l’avais chérie avait son caractère qui laissait tout de même à désirer. Peut-être était-ce d’elle que tu tenais ce caractère de rebelle.

Vous sortîtes du Camp en silence, comme tout le décor l’était, d’ailleurs.  Même la patrouille que vous aviez vue ne prenait pas le temps de se parler. Quel manque de joie. Alors que vous vous enfonciez dans la neige, tu eus l’impression d’être invisible. Tant de blanc, c’était magnifique. Tellement qu’on ne voyait que deux perles cobalt dans la neige. Arrivée dans un endroit calme, le meneur se tourna vers toi.

" Bon, tu as déjà vu les frontières. Aujourd'hui, nous allons nous entraîner à la chasse, des questions?

Tu regardes l’espace autour de toi, légèrement déstabilisé. La plaine, en ce temps d'hiver, était recouverte d'un épais manteau de neige. Tu croyais si fort à ce que cette saison pouvait apporter au Clan que rien ne te sortait de la gueule.

« Nope m'sieur.  On commence par quoi ?»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Date d'inscription : 29/10/2013
Age : 19
Localisation : Tu veux vraiment le savoir...?

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 40 Lunes
Mentor/Apprenti : Nuage du Séraphin
Famille:
avatar
Fonda & Chef du Vent
Etoile de l'Ouragan
MessageSujet: Re: Premier entraînement - Séraphin    Jeu 14 Nov - 12:53

    Etoile de l'Ouragan remua les moustaches, amusé par la remarque du novice mais ne le tança pas. Ah, comme il avait oublié comment pouvaient être les chatons ! Le matou avait déjà été mentor autrefois, il avait formé Coeur de Lionne autrement il n'aurait pas pu être Lieutenant mais ça remontait à loin maintenant qu'il y pensait. D'un côté, il enviait un peu Nuage du Séraphin. Cette insouciance de chaton. De toute évidence, il ne connaissait pas le poids de la vie, ni les responsabilités. Cela se perdrait sans doutes en grandissant. L'époque où Etoile de l'Ouragan possédait cette même insouciance remontait à loin elle aussi. Malgré le fait que Nuage du Séraphin soit jeune, Etoile de l'Ouragan savait qu'il pourrait faire plus tard un bon élément pour le Clan. Il n'avait pas fini de grandir. Aussi bien physiquement que mentalement. Et, à la fin de ce long entraînement, il serait enfin fait Guerrier mais, pas avant quelques Lunes. Comme c'était fascinant à chaque fois de voir un minuscule chaton se transformer en Guerrier rapide et puissant ! Ils apprendraient à se connaître au fil des Lunes et le matou pourrait deviner ses points forts ainsi que ses points faibles, savoir en quoi il était le plus doué pour l'aider à progresser mais ça ne se faisait bien entendu pas en une nuit ! Nuage de Chouette, sa soeur, se comportait plutôt bien elle aussi.

    " Je vais te montrer les positions pour chasser le lapin, regarde bien. "

    Oui, ne nous éloignons pas du but. C'était dommage qu'il n'y avait pas de lapin dans les parages pour qu'il puisse vraiment bien lui montrer l'exemple mais il ferait sans. On apprenait en général d'abord à chasser puis à se battre aux apprentis car, très tôt, ils participaient à des patrouilles. D'ailleurs, plus tôt Nuage du Séraphin saurait chasser et mieux ce serait, surtout en cette saison des neiges où les proies se faisaient rares. Bien qu'il n'y ait pas de lapin, Etoile de l'Ouragan fixa un point comme si c'en était vraiment un. Il se concentra puis adopta sa position favorite. Il s'était abaissé pour se camoufler dans les hautes herbes, si bien que son ventre touchait presque le sol. Il se tint prêt, attendant le bon moment... Puis, comme s'il pourchassait vraiment une proie, il surgit des hautes herbes et la poursuivit avec de grosses poussées d'accélérations. Ensuite, il revint vers son apprenti, Nuage du Séraphin. Il dressa les oreilles et une odeur de lapin se fit sentir, comme fait exprès. Il chuchota,

    " A ton tour. Le tout, c'est la vitesse et la surprise. Une fois arrivé à sa hauteur, tu dois lui mordre au cou ou lui faire un croche-pattes. "

    Le matou regarda le novice avec intérêt, curieux de voir de quoi il était capable. En même temps, l'odeur du gibier le fit saliver. Ce serait normal s'il ratait sa proie du premier coup, les erreurs arrivaient souvent, même aux meilleurs chasseurs ! Bien entendu, par la suite, ils réviseraient la chasse plusieurs fois afin que le novice puisse rapporter au Clan une quantité raisonnable. Mais, cela lui permettait en même temps de voir si c'était un chat observateur, s'il avait réussi à bien visualiser sa position. Normalement, il lui aurait dit le l'imiter mais maintenant que l'occasion se présenter de rapporter du gibier, autant ne pas la rater n'est-ce pas? Alors, Nuage du Séraphin, réussirait-il à attraper sa première proie aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-of-faith.forumactif.org
Messages : 157
Date d'inscription : 29/10/2013
Age : 19
Localisation : Tu veux vraiment le savoir...?

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 40 Lunes
Mentor/Apprenti : Nuage du Séraphin
Famille:
avatar
Fonda & Chef du Vent
Etoile de l'Ouragan
MessageSujet: Re: Premier entraînement - Séraphin    Mer 27 Nov - 8:34

    [ Seraphin? :3 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-of-faith.forumactif.org
Messages : 18
Date d'inscription : 10/11/2013
avatar
Apprenti
Nuage du Séraphin
MessageSujet: Re: Premier entraînement - Séraphin    Sam 30 Nov - 19:32


.:CloudSeraphim ft HurricaneStar :. Premier Entraînement ♔
« Mieux vaut ruse que force. »


    " Je vais te montrer les positions pour chasser le lapin, regarde bien. "

    Un lapin ? Ç’aurait peut-être été intéressant s’il y en avait eu un, n’est-ce pas ? Un en chair et en os, qui aurait pu nourrir le Clan. On passera pour cette fois, il faut croire. Regarde bien, comment il fait. Il se baisse, de sorte qu’on ne voit même pas le bout de sa queue. Parlant de celle-ci, remarque comment il se force à ce qu’elle ne touche pas le sol. Intelligent, comme tactique. Il avance, subreptice comme un renard, et fixe un point vers la ligne d’horizon. Puis il s’élance sur une poussée, qu’il saccade par coups puissants et bondit pour attraper sa proie invisible. Ensuite, il revient vers toi, les oreilles dressées. Un lapin. Quelle coïncidence, tout de même. Était-ce un signe?

    " A ton tour. Le tout, c'est la vitesse et la surprise. Une fois arrivé à sa hauteur, tu dois lui mordre au cou ou lui faire un croche-pattes. "

    Tu hoches la tête, conscient de l’aubaine d’une proie fraîche. Tu avances à pas feutrés, soucieux de faire fuir le lapin. La forêt s’est tue, impatiente de voir les progrès de ses habitants. L’essence même de la sylve repose sur les proies qu’elle offre aux Clans, qui ne survivraient pas avec le peu de proies qu’offre la ville. Tu t’aplatis au sol, imitant au mieux la position que l’on t’a montré plus tôt. Hop hop hop, et cette queue, tu crois pouvoir la laisser traîner par terre tout bonnement ? Nooon, tu la montes immédiatement de quelques centimètres. Pas trop haut, on l’apercevrait. Elle ferait une démarcation dans la perfection du tapis de neige. Tu fixes bien le lapin qui grignote innocemment les dernières pousses au sol. Tu avances à pas feutrés, encore heureux d’avoir un pelage blanc. Si ce n’est pas avantageux l’été, ce l’est l’hiver.

    Crac ! Le lapin déguerpit, et la première chose qui te vient en tête est de le poursuivre. Inconsciemment, tu appliques le mouvement des poussées fortes et contourne les grosses racines, sans quitter ta proie des yeux. Alors qu’il se dirige vers les rochers, une idée te vient en tête. Et pourquoi ne pas s’en servir ? Tu contournes en dérapant le lapin et lorsqu’il arrive face au mur, tu te jettes sur lui comme tu le faisais sur les papillons auparavant. On oublie les croche-pattes et les brisages de nuque, tu lui as carrément brisé la colonne vertébrale. Le cœur battant à la chamade, tu ramènes la proie aux pattes de ton mentor, où plutôt de bomber le torse, tu guètes sa réponse.

    « C’est bon ? Et puis, au moins, il est mort, non ? On peut continuer à s’entraîner, si je ne l’ai pas bien traqué, mais au moins il servira de repas aux reines et aux anciens, pas vrai ? »

    Tu avais dit toutes ces paroles d’un air anxieux, ta voix trahissant plus que tout ta peur de le décevoir. C’était le chef du grand Clan du Vent, n’est-ce pas ? Il ne doit pas être déçu par son propre apprenti. En plus, tu crois tellement en l’hiver. C’est TA saison, TON moment de chance et TON moment de prouver à tous et chacun que l’hiver n’est pas que mauvais.  


[ Désolée de l'absence ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Date d'inscription : 29/10/2013
Age : 19
Localisation : Tu veux vraiment le savoir...?

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 40 Lunes
Mentor/Apprenti : Nuage du Séraphin
Famille:
avatar
Fonda & Chef du Vent
Etoile de l'Ouragan
MessageSujet: Re: Premier entraînement - Séraphin    Jeu 5 Déc - 17:25



    [ Pas de problèmes (: Au passage, je test un new style d'écriture :3 ]

    Son apprenti commença par se mettre dans la position du chasseur, comme prévu. Il avait l'avantage de passer totalement inaperçu en cette saison grâce à son pelage blanc. Contrairement à celui d'Etoile de l'Ouragan qui le pénalisait, lui en tirait profit. Il l'avait bien vu qu'il avait observé attentivement son Chef lorsqu'il s'était mis à l'oeuvre. Pour lui, cette position était naturelle, vu le nombre de lapins tués dans sa vie, mais pour un chaton venant tout juste de commencer son apprentissage, c'était une autre paire de manches. Il fit particulièrement attention à sa position et essaya d'imiter au mieux celle de son mentor. Il marchait à pas feutrés, à plat ventre, la queue ni trop basse, ni trop haute. Etoile de l'Ouragan fut forcé de reconnaître qu'il se débrouillait bien, très bien même. La position était impeccable, il n'y avait rien à redire. Ce n'était pas encore naturel mais l'adresse viendrait avec le temps. Le novice possédait une bonne carrure et un corps équilibré. Ainsi, il pourrait devenir bon chasseur et peut-être, bon combattant. Le novice s'avança vers sa proie, le regard fixe, visiblement concentré. Puis il le vit aller en direction des rochers et se demanda ce qu'il avait en tête. Mais, il dérapa et pris le lapin par surprise et lui brisa littéralement la colonne vertébrale !  Etoile de l'Ouragan fut tout bonnement impressionné. Jamais il n'aurait imaginé comment la première leçon de chasse de Nuage du Séraphin se produirait. Il avait utilisé sa tête et réfléchir ainsi était une qualité. Décidément, le matou tigré avait pris un apprenti intéressant, il ne regrettait pas son choix. Pourtant, lorsque le chaton blanc revint, il semblait soucieux, comme incertain de la réaction de son mentor. Celui-ci lui effleura l'oreille du bout de la queue.

    " En effet, c'était très bien ! s'exclama-t-il. Tu avais une bonne position et tu t'es servi de ta tête. En prime tu as attrapé ta proie. L'aisance et la vitesse viendront avec le temps. "

    Le meneur cacha la proie dans les hautes herbes, dans une fosse et lui expliqua que les chats du Clan du Vent faisaient cela quand ils ne rapportaient pas leur butin afin qu'un éventuel prédateur ne tombe pas dessus tels les renards, les blaireaux ou encore les aigles. Durant une partie de la matinée, Etoile de l'Ouragan l'instruisit en lui expliquant les différentes caractéristiques des proies et des prédateurs, en lui apprenant quels étaient les différents réflexes d'une souris et d'un lapin même si ces premiers ne se trouvaient pas particulièrement dans les landes, mais plutôt sur les territoires du Tonnerre et de l'Ombre. Il lui fit revoir ses positions de chasses, lui disant ce qui n'allait pas, ou des conseils pour s'améliorer. Enfin, ils abordèrent le sujet des oiseaux. Ces volatiles se trouvaient dans les landes en toutes saisons. Les plus rares étaient les aigles et les faucons, qui étaient d'ailleurs dangereux pour les chats. Justement, Etoile de l'Ouragan avait senti un oiseau dans les environs. Il se tapit dans les hautes herbes, une fois encore, mais sa position était différente ; tout son poids était sur ses pattes arrières puisqu'il s'apprêtait à sauter. Pas question de rater sa proie devant son apprenti ! Lorsque l'oiseau s'envola, dans sa direction, avec une précision et une vitesse meurtrières, Etoile de l'Ouragan fit un bond spectaculaire et brisa la nuque de sa proie, avant qu'elle n'aie eu le temps de réagir. Il l'enterra et se tourna vers Nuage du Séraphin.

    " Tu as vu? Bon, je suppose que tu en as marre de mes bavardages. Maintenant à toi de jouer, tu vas prendre cette direction, il pointa l'ouest de sa queue, et tu vas essayer d'attraper quelque chose. "

    Il était maintenant curieux de voir comment il se débrouillerait sans lui et s'il avait bien écouté ses leçons. Il ne le testerait pas vraiment au sens propre du terme, il n'était apprenti depuis seulement quelques jours. Mais, après son départ, il le suivrait discrètement et verrait comment il s'y prendrait car, bien vite, il devrait avoir affaire à des missions en solo. Cela pourrait le préparer pour plus tard. Il avait déjà épaté avec l'épisode du lapin. Quelles étaient ses capacités et de quoi d'autre était-il capable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-of-faith.forumactif.org
Messages : 18
Date d'inscription : 10/11/2013
avatar
Apprenti
Nuage du Séraphin
MessageSujet: Re: Premier entraînement - Séraphin    Dim 8 Déc - 1:38

.:CloudSeraphim ft HurricaneStar :. Premier Entraînement ♔

«La même énergie est utilisée pour dire ‘’je continue’’ que pour dire ‘’j’abandonne’’.»




    " En effet, c'était très bien ! s'exclama-t-il. Tu avais une bonne position et tu t'es servi de ta tête. En prime tu as attrapé ta proie. L'aisance et la vitesse viendront avec le temps. "

    Tu soupirais de joie, content de ne pas avoir déçu ton mentor. Toi qui pensais que tu raterais tout comme un enfoiré, tu l’avais ébloui ! Passe encore pour l’aisance, parce qu’effectivement, tu devais avoir l’air d’un beau chaton perdu dans la neige ! Tout dans la tête et rien dans les muscles, qu’on dit ! Tu suivis ton mentor dans les fourrées, où il cacha les proies. Interdit, tu te demandais pourquoi on les déposait là, mais alors il les enterra. Plutôt efficace, comme technique ! Elles ne gèlent pas, et aucuns risques de se les faire voler. Durant une grande partie de la matinée, Étoile de l’Ouragan t’instruisit sur les différentes caractéristiques des proies et des prédateurs, et les manières de chasser du renard t’impressionnèrent particulièrement. Il pouvait aller jusqu’à faire le mort pour attraper des corbeaux ! Une technique à essayer un de ces jours, ça c’est sûr ! Parlant d’oiseaux, vous y vîntes bien vite. Les plus rares étaient les aigles et les faucons, qui étaient d’ailleurs très dangereux pour les chats. Tu te souvins des contes de ta mère adoptive sur les grands guerriers qui avaient déjà attrapés un de ces volatiles. Si seulement tu pouvais devenir aussi puissant plus tard !
    L’odeur d’un oiseau se fit justement sentir, et ton chef ne tarda pas une seconde à le localiser. Il bandit rapidement les muscles d’une façon que tu ne compris pas très rapidement. Il était tellement penché qu’il n’arriverait jamais à courir jusqu’à l’oiseau ! C’est alors que l’oiseau s’envola dans la direction d’Étoile de l’Ouragan et celui, avec un élan mortel, se jeta sur le volatile et lui brisa la nuque d’un coup. Ébahi, tu compris enfin qu’il suffisait de mettre tout le poids sur ses pattes arrière pour avoir une bonne propulsion. Il enterra sa proie et se tourna vers toi.

    " Tu as vu? Bon, je suppose que tu en as marre de mes bavardages. Maintenant à toi de jouer, tu vas prendre cette direction, il pointa l'ouest de sa queue, et tu vas essayer d'attraper quelque chose. "

    Bien sûr que tu l’avais vu, pardi ! Il avait fait un de ses bonds ! Tu tournais la tête vers la direction indiqué, confiant. Tu devais aller chasser seul ? Pas de problème. Par exemple, si tu manquais tes proies, ça irait mal ! Le Clan avait besoin de gibier, pas question de revenir penaud ! Tu hochais la tête avant de reprendre le chemin, la tête haute et la queue relevé à quelques centimètres du sol. Cette épreuve était pour toi une occasion parfaite de montrer tes talents comme tes faiblesses pour t’améliorer.

    Tu marchas comme cela, en ligne droite continue, pendant une bonne dizaine de minutes. Aucun fumet ne s’était fait sentir jusqu’à maintenant, et tu voulais parcourir un peu de distance pour rejoindre un coin où tu étais confortable. Au moment où tu remuas la patte pour chasser une épine de ta fourrure, une odeur très faible mais fraîche de mulot se fit sentir. Rapidement, tu te mis en position de traque et avança vers l’animal, caché dans les fougères. Alors que tu avançais discrètement, une branche craqua sous ta patte et l’animal s’enfuit en courant.

    « Crotte de Souris ! »

    Énervé mais patient, tu continuas ta route dans le sens du vent, histoire de cacher ton odeur pour te rattraper. En une matinée, tu avais plus appris qu’en deux lunes dans la pouponnière ! C’était fascinant, d’être apprenti, comment Nuage de Nuit pouvait s’en plaindre ? Bon, tu dois l’avouer, avoir le chef comme mentor, c’est trente fois plus la classe ! Non pas que Vol de Cendres soit un mauvais mentor, car Cœur de Lionne avait été son apprentie et était aujourd’hui une très bonne guerrière. Enfin bref, tu te comprends, c’est ça l’important non ?

    Tu approchais doucement d’un arbre lorsqu’une odeur de grive se fit sentir. En un instant, tu étais tapi au sol, la queue rabaissée vers le sol, le postérieur plutôt levé pour y mettre tout le poids possible. Position pas très chic, il faut dire. Mais bon, concentrons-nous sur ta proie, veux-tu ? Quelques secondes plus tard, elle s’envolait … Et se faisait carrément écraser par ton poids. Encore là, la grâce n’était pas trop trop au rendez-vous. En moins de deux, elle était morte. Une proie pour le Clan, une ! Tout joyeux, tu enterras ta proie et regarda autour de toi. Un éclair gris rayé passa tellement vite dans un buisson que tu faillis le manquer. Tu t’assied alors dans un bruit sec, l’expression enthousiasmée.

    « Tu sens aussi fort qu’un blaireau sentirait dans la pouponnière, pas besoin de te cacher ! C’était bien ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 157
Date d'inscription : 29/10/2013
Age : 19
Localisation : Tu veux vraiment le savoir...?

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 40 Lunes
Mentor/Apprenti : Nuage du Séraphin
Famille:
avatar
Fonda & Chef du Vent
Etoile de l'Ouragan
MessageSujet: Re: Premier entraînement - Séraphin    Dim 15 Déc - 16:36

    Les compliments d'Etoile de l'Ouragan semblèrent revigorer le petit. Le matou savait qu'il fallait savoir motiver les apprentis parfois, en les valorisant. Cela les encourageait à poursuivre sur leur route. Il semblait également avoir été surpris par a technique qu'Etoile de l'Ouragan avait utilisée afin d'attraper l'oiseau. Mais, il n'avait pas jugé nécessaire de lui faire exécuter ce geste. Premièrement, le temps de trouver un oiseau le soleil serait couché. Deuxièmement, il savait que l'observation du novice était très bonne d'après ce qu'il avait montré précédemment. Les chats pouvaient attraper un oiseau en lui bondissant dessus mais le risque était d'avertir la proie et ils ne pouvaient pas l'attraper si elle s'échappait car elle volait. Mais si saut devait être effectué, il devait être d'une grande précision sous peine de rater la proie. Un saut minuté, visant bon au bon moment et au bon endroit. Quelle agilité féline ! Le matou attendit un peu que l'apprenti s'éloigna, droit devant lui avant de le suivre. Il regarda le ciel un instant. Il commençait à décliner vers l'horizon. Il ne faisait plus spécialement couvert. Seuls quelques nuages moutonneux se voyaient ici et là. Après cela il faudrait bientôt rentré. Le temps avait passé si vite ! La dernière qu'il avait entraîné un apprenti remontait tout de même à pas mal de lune et Nuage du Séraphin n'était que son deuxième apprenti. Cela lui faisait du bien, de couper ses occupations de Chef de temps en temps et d'entraîner un chaton. Nuage du Séraphin s'était éloigné donc, comme prévu et Etoile de l'Ouragan décida donc de le suivre.

    Il avait marché pendant plusieurs minutes, guidé par l'odeur du novice. Il s'inquiéta durant un bref instant. Il ne s'était pas éloigné de trop quand même? Mais, même s'il ne sentit pas de gibier dans les parages, ou d'éventuelles prises de Nuage du Séraphin, à son grand soulagement, l'odeur du jeune chat était de plus en plus forte. Il finit donc par le voir mais resta camouflé pour pas que lui le voie et que cela brise sa concentration ou effraie le gibier. D'ailleurs, le petit en avait repéré. Il pourchassait un mulot mais, une branche craquant sous la patte de Nuage du Séraphin trahit sa présence et le mulot s'enfuit. Le chaton lança un juron suite à cela. Dommage pour lui, ce genre de choses arrivaient ! Etoile de l'Ouragan songea que, s'ils voulaient rentrer à temps, il allait bientôt devoir le rappeler mais le matou attendit quelques minutes tout de même au cas où. Et, il avait bien fait. En effet, le chaton aperçut une grive près d'un petit arbre. Etoile de l'Ouragan le vit appliquer la position qu'il lui avait montrée tout à l'heure et il trouvait que c'était déjà pas mal pour un premier essai. Au final, il réussit à attraper sa proie. Etoile de l'Ouragan sortit de sa cachette, ne cherchant plus à se dissimuler et le novice sentit son odeur avant de le voir arriver. Le meneur lui lança un regard sévère.

    " Un peu de respect jeune chat ! le tança-t-il. Sinon tu t'es bien débrouillé, maintenant, nous rentrons au camp, tu auras le droit à ta part de gibier. "

    Satisfait, Etoile de l'Ouragan fit signe à Nuage du Séraphin de le suivre. Ils allaient maintenant déterrer le gibier pour le ramener au camp. A deux, ils arriveraient à se débrouiller pour tout porter. Le meneur lui montra quelques astuces pour porter les proies. Au fond, il était content. Cette première journée d'entraînement s'était bien passée. Maintenant, un retour à la maison les attendaient. Le lendemain, ses occupations de chef l'empêcheraient de s'occuper de Nuage du Séraphin. Il le mettrait certainement avec quelques Guerriers et apprentis car il était encore trop tôt pour des missions en solitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://war-of-faith.forumactif.org

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Premier entraînement - Séraphin    

Revenir en haut Aller en bas
 

Premier entraînement - Séraphin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Entraînement d'orientation
» Un premier entraînement au sabre
» [Entraînement] Lame
» Entraînement sous haute température [ Sento - Tenzen ]
» La roche n'est pas si solide! Chapitre d'entraînement numéro 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
War of Faith ::  :: Territoires du Vent :: La Lande-