War of Faith

Forum RPG La Guerre des Clans.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 On est petits mais nous on est chez nous!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 33
Date d'inscription : 01/11/2013
Age : 21
Localisation : Quelque paaart

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 4 lunes
Mentor/Apprenti : //
Famille:
avatar
Chaton
Patte du Paradis
MessageSujet: On est petits mais nous on est chez nous!    Ven 15 Nov - 18:23

Le soleil n’est même pas encore levé lorsque j’ouvre les yeux, la totalité de mon corps emmitouflée dans une douce et chaude fourrure rousse. Plume Agile est allongée, moi et Patte de l’Apocalypse contre son ventre. La saison des neiges a beau s’être confortablement installée, la pouponnière doit bien être un des rares endroit où personne n’a jamais froid ! En tout cas moi je n’ai jamais froid ! Mes parents veillent pourtant à ce que je ne sorte pas beaucoup… Pourtant il y a de la neige ! Et les autres ont le droit de sortir, eux ! Patte de Légende est plus jeune que moi et hier il a eut le droit d’aller se battre avec Patte de l’Apocalypse alors que moi j’ai du rester toute seule contre Plume Agile !

Me voilà donc d’assez mauvaise humeur dès le réveil. Je lève la tête et scrute avec attention les alentours. Personne de réveillé en vue, toutes les reines ont l’air de dormir à poing fermé. En tout cas la mienne dort comme un loir ! A croire qu’elle a du sommeil a rattraper. Quand sa respiration est aussi forte je sais que ça signifie que je peux me déplacer tranquillement ! Quant à mon frère, il dort d’un sommeil lourd comme une pierre ! Pas la peine de me soucier d’eux. Moi aujourd’hui je n’ai pas envie de jouer, et je n’ai pas envie de me voir interdite de sortie aujourd’hui encore ! Je me lève donc, assez délicatement tout de même pour ne réveiller personne, et me dirige vers Lueur de l’Aurore. C’est la mère de mon meilleur ami et de sa sœur. Vous aurez compris où je veux en venir ? Je veux sortir, certes, mais pas toute seule ! Patte de Légende va donc m’accompagner ! Pourquoi lui ? Parce que lui. Je vus en pose moi des questions ? Je m’approche donc doucement de lui et le secoue vivement à l’aide d’une de mes pattes avant. Sachant que Lueur de l’Aurore et Petite Aube ont toutes deux un sommeil assez léger je m’approche de l’oreille de mon camarde et lui susurre :

« Debout feignasse, aujourd’hui on part à l’aventure ! Rien que toi et moi ! »

Je sais qu’en disant qu’on ne sera que tous les deux il ne pourra rien me refuser du tout ! Jubilant silencieusement je me dirige vers l’entrée de la pouponnière sur la pointe des coussinets. Je regarde à droite, à gauche, personne. Je tourne la tête vers mon ami en espérant qu’il soit debout pour que l’on puisse partir, je n’ai pas toute la journée ! L’air froid commence déjà à me brûler les poumons mais je ne dis rien, ça finira par passer en marchant. J’espère. Je m’extirpe de la pouponnière et me dirige vers le petit coin. On va sortir par là. Je n’attends plus que mon acolyte et à l’aventure !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 1 Lune
Mentor/Apprenti : Pas encore !
Famille:
avatar
Chaton
Patte de Légende
MessageSujet: Re: On est petits mais nous on est chez nous!    Ven 15 Nov - 21:06

Dans la pouponnière du clan du tonnerre on se sent bien ! En sécurité et puis il y fait bien chaud contrairement à l'extérieur. Normal il y a beaucoup de chats et la plupart sont collés entre eux. Y compris moi. Vous voyez la petite boule de poils argentée roulée en boule contre la chatte et l'autre petite boule de poils là-bas ? Et bien ça c'est moi, Patte Légendaire ! Classe mon nom n'est-ce pas ? En plus je ne suis pas n'importe quel chaton. Je suis le fils du chef, Etoile du Rokh. Et oui rien que ça. Bon je me vante certes, mais simplement parce qu'être fils de chef c'est trop génial.

Je vais arrêter de m'exciter comme ça sinon on va me prendre pour ma soeur, Petite Aube. Et puis je suis censé dormir en fait. Soudain je sens qu'on me secoue et je grogne un peu. C'est que je dors profondément. Mais quand je reconnais la voix de ma meilleure amie, fiancée dirait ma soeur ah je vous jure qu'est-ce qu'il faut pas entendre, j'ouvre tout de suite les yeux. Je m'assois en bâillant à m'en décrocher la mâchoire et fixe d'un air endormi Patte du Paradis de deux lunes mon aînée.

Mes oreilles s'agitent et je me réveille tout à fait quand elle prend la parole. Oh... Sortir du camp ? Mais on n'a pas le droit... D'habitude je le dirais à haute voix et suffisamment fort pour réveiller les adultes, mais là c'est pas n'importe qui qui me le demande. C'est Patte du Paradis ! Hé non je suis pas amoureux d'abord ! Je suis trop jeune pour ça c'est juste que ma copine ben elle est trop classe quoi ! Elle est super jolie en plus alors lui dire non... Ben j'arrive pas. J

e hoche donc la tête et la rattrape après avoir jeté un regard vers ma mère et ma soeur. Je serais de retour avant qu'elles se réveillent de toute façon... Je sors le premier comme pour être sûr qu'il n'y a pas de danger. Je me suis autoproclamé garde du corps de la chatonne après tout. Je sors en trottinant sûr qu'elle me suit et me retourne vers elle tout sourire.

- Tu veux aller où ? Et t'inquiète je te protégerais !

Si vous me voyiez franchement j'ai l'air trop classe avec le torse bombé, la tête haute et mes yeux brillants ! Je suis trop mignon en plus. Oups je me vante beaucoup aujourd'hui pardon. C'est pourtant pas mon genre. Ah Aube déteint sur moi à force de la fréquenter. Ah je vous jure les fill... euh les soeurs. C'est que Patte du Paradis m'arracherait une oreille si elle m'entendait. En tout cas on est partis maintenant.

Après être sortis du camp tant bien que mal, c'est que j'ai de la peine à suivre j'ai qu'une lune après tout, on se promène à l'extérieur. Je regarde tout avec de grands yeux ébahis. C'est beauuuu le monde extérieur. Il y a de la neige partout. D'ailleurs j'éternue à cause du froid et je me rapproche discrètement de Patte du Paradis complètement frigorifié. Je lui pose aussi des questions sur ce que je vois vu qu'elle est plus âgée que moi elle en sait plus.

Soudain on s'arrête au bord de gros rochers que je regarde avec stupeur. Ils sont aussi grands voir plus que le promontoire ! Soudain j'entends une brindille qui craque et je me retourne surpris. Et je tombe nez à nez avec un grand chat noir que je n'ai jamais vu. Et il pue en plus. Je pousse un cri de terreur pitoyable en reculant avant de bomber le torse et de m'interposer entre l'inconnue et Patte du Paradis même si je tremble de la tête aux pieds.

- Vous... Vous êtes sur le territoire du clan du tonnerre et vous n'avez... n'avez rien à faire ici !

Ma voix tremble comme une folle et franchement j'ai plus l'air effrayé et pitoyable qu'impressionnant... Adieu l'image de chevalier servant...

Spoiler:
 

_________________


Merci Soka <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 79
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 19
Localisation : Dans ton frigo :D

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 50 lunes
Mentor/Apprenti : X
Famille:
avatar
Admine, Lieutenant de l'Ombre
Flamme des Enfers
MessageSujet: Re: On est petits mais nous on est chez nous!    Mer 20 Nov - 13:53



Le vent soufflait bien fort en cette petite matinée de ce début d’hiver. Si le soleil était levé ce n’était que depuis peu. Une silhouette profondément noire ondulait entre les arbres, entre les buissons. La respiration de la guerrière était saccadée, elle courrait après quelque chose. Une proie. Petite et décidemment incroyablement rapide. Flamme des Enfers coursait depuis un petit moment déjà ce rongeur qui semblait ne pas vouloir se fatiguer. Peut-être était-ce parce que la lieutenante du clan de l’Ombre était un peu distraite, mais cette souris lui semblait absolument increvable et inatteignable.
Ces temps-ci, elle avait comme perdu le gout de la chasse, elle n’y arrivait plus à son grand désarroi. Trop de choses s’étaient passées ces dernières lunes et la femelle noire n’avait pas eu le temps de suivre. La mort de son frère était encore fraiche dans sa mémoire et Petit Phénix lui rappelait souvent à quel point il était super. Elle l’aimait vraiment beaucoup, ne le considérait plus comme son oncle mais comme son père … La mort a quand même un sens très poussé de l’ironie.
 
Depuis combien de temps la lieutenante du clan de l’Ombre courrait ainsi derrière la souris ? 10 minutes ? Trois quarts d’heure ? Toute une matinée ? Quand elle leva la truffe pour regarder le ciel, elle vit le soleil exactement au même endroit que la dernière fois, légèrement au dessus de l’horizon. Quand ses yeux de glace se posèrent sur le sol, la souris avait disparu. Flamme des Enfers s’arrêta. Quelle était cette odeur ? C’était immonde. Elle fit les gros yeux, étonnée elle-même, de découvrir qu’elle se trouvait sur les terres du Tonnerre. Elle avait dépassé la frontière et la lieutenante s’était introduite assez profondément dans les terres ennemies visiblement, à en juger par cette odeur si désagréable de feuille en décomposition. Une vague odeur de rongeur flottait dans l’air, par dessus celle des félins qui vivaient ici.  Tout cela s’était-il passé dans sa tête ? Est-ce que cette course à la suite du rongeur ne s’était-elle passée uniquement dans son esprit ? Avait-elle inventé tout cela ?
 
Un bruit aigu retentit derrière elle. Un genre de sifflement. Flamme des Enfers recula, les yeux exorbités : des serpents ! Elle avait horreur de ces êtres si …. Effrayants. Oui, la grande et fière Flamme des Enfers avait une peur panique des serpents. Mais… Ne le répétez pas hein ! Bref, la seconde savait à présent où elle se trouvait. Dans les terres d’Etoile du Rokh, elle avait déjà entendu parler de « Rochers aux Serpents » ou quelque chose du style. Et elle comprenait maintenant mieux à quel point les Tonnerreux étaient stupides. Vivre à côté de serpent potentiellement mortels, quelle fine idée !
Mais sa raison lui revint bien vite : elle ne devrait pas être là ! La neige recommença à tomber en de petits flocons. Flamme des Enfers leva la truffe vers le ciel et plissa les yeux sous la luminosité des cieux : elle n’avait aucune idée du lieu où elle se trouvait. Proche de la frontière ? Près du camp du Tonnerre ?  Aucune idée. Mais tant qu’elle ne tombait sur personne, tout irait bien.
 
- Vous... Vous êtes sur le territoire du clan du tonnerre et vous n'avez... n'avez rien à faire ici !
 
Quand Flamme des Enfers avait pensé que tout irait bien tant qu’elle ne tombait sur personne, elle excluait évidemment les chatons. Donc quand elle tomba sur 2 petites boules de poils avec leurs airs d’aventuriers, ça la fit doucement rigoler. La lieutenante de l’Ombre se pencha sur le petit chat tigré qui venait de parler. Il était minuscule, il ne devait pas avoir plus de 2 lunes. La noiraude frémit de plaisir. Deux chatons ennemis se livraient à elle en essayant de « l’intilmider ». Autrement dit, deux chatons étaient prêts à être martyrisés par la lieutenante sadique.
- Et toi tu n’es pas sensé rester gentiment dans ta pouponnière ? *yeux glacés*  Et puis je n’ai pas à me justifier auprès de chatons… *regard méprisant*
 

Ça a quelque chose d’amusant quelque part que Flamme des Enfers se montre si méprisant envers ce petit, qui a pourtant le même âge que sa fille, celle qu’elle aime le plus au monde.  Elle ne faisait même pas le rapport entre les chatons et son propre enfant, et dans son esprit, on limitait certainement la chose à :  « ce sont des chats ennemis ». Amusant.


(Premier RP avec Enfers adulte les amis 8D
Sinon prenez votre temps là hein °_° )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 33
Date d'inscription : 01/11/2013
Age : 21
Localisation : Quelque paaart

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 4 lunes
Mentor/Apprenti : //
Famille:
avatar
Chaton
Patte du Paradis
MessageSujet: Re: On est petits mais nous on est chez nous!    Mer 20 Nov - 21:34

Patte de Légende arrive enfin ! Il me talonne et s’arrête près de moi pour me demande où je veux aller et me dire qu’il va me protéger. Un légèrement claquement de langue méprisant m’échappe. Pourtant je l’adore, ce chaton, mais je suis plus âgée de trois lunes ! Il n’a pas à me protéger ! Même si j’aime bien qu’il me dise ça… Car au fond je suis plus faible que lui. Je détourne la tête, gênée, puis nous nous mettons en route. Après tout, il faut bien partir à un moment ou à un autre ! Après avoir traversé ces excréments affreusement dégueulasses nous arrivons hors du camp. Excitée comme une puce je pars devant en marchant relativement vite.

Lorsque Patte de Légende me rattrape en haletant je comprends que je l’ait pris pour plus vieux qu’il n’est actuellement. Je ralentis donc la cadence, tout en étant admirative. Pour un chaton d’une lune il suit plutôt bien le rythme ! Moi-même je commence à m’essouffler. J’aurais donc moins de souffle qu’un chaton d’une lune… Ruminant ma propre faiblesse je me cale sur ses pas pour qu’il n’ait pas à faire trop d’effort. Ce qui me permet de reprendre mon souffle qui commençait justement à devenir sifflant. Oui je sais, je ne suis vraiment pas endurante et alors ? Je n’y peux strictement rien. Je tourne la tête vers Patte de Légende et ne peux me retenir de pouffer de rire en le voyant tout scruter avec ses grands yeux ébahit. C’est vrai, je ne l’ait jamais emmené avec moi avant. Moi j’ai déjà fait ce genre de sortie clandestine avec mon frère, Patte de l’Apocalypse, mais jamais avec lui.

Il éternue. Sans doute a-t-il froid, moi au contraire j’aurais presque chaud. La marche me réchauffe tout autant qu’elle me fatigue, mais peut être n’est-ce pas la même chose pour lui ? Peut être commence t-il a être fatigué voir épuisé et en plus frigorifié. Je commence à me demander si c’était une bonne chose de l’emmener avec moi… J’espère juste que je pourrais le ramener entier, je ne supporterais pas de le perdre. Pas lui.

Une odeur nauséabonde m’assaille alors que nous arrivons devant les Rochers aux Serpents. Patte de Légende se retourne, une brindille vient de craquer. Je le vois alors trembler et ait d’un coup peur de ce que je vais voir en me retournant. Peut être un monstre ? Un chien ? Un bipède ? Non, pire que ça. Un membre du clan de l’Ombre. Je l’ait très vite compris suite à cette odeur de charogne qui commençait à flotter dans l’air et à se faire de plus en plu présente. Je me retourne et toise l’inconnue avec fierté. Elle est chez moi et que je sois un chaton ou pas je suis dans mon droit ! Patte de Légende lance d’une voix chevrotante :

-Vous... Vous êtes sur le territoire du clan du tonnerre et vous n'avez... n'avez rien à faire ici !

Je soupire, décidément comme voulez vous être crédible avec cette chose près de vous ? En même temps je ne peux rien lui dire, il n’a qu’une lune et ne sait sans doute même pas de quel clan est cette chose qui se tient devant lui. J’enroule ma queue autour de lui et écoute les paroles tranchante de cette ombreuse sans foi ni loi :

Et toi tu n’es pas sensé rester gentiment dans ta pouponnière ? *yeux glacés* Et puis je n’ai pas à me justifier auprès de chatons… *regard méprisant*

Je la toise durement et rapproche Patte de Légende de moi. Même si c’est lui mon protecteur je suis plus âgée, j’ai donc plus de chance de pouvoir protéger une vie en plus de la mienne. Je bombe le torse et lui crache dessus :

« Bah moi j’ai envie de sortir me balader même si je n’ai que 4 lunes ! Cela te pose un problème ?! Tu es chez nous qu’on soit des chatons ou pas tu es en tord et pas nous ! En plus si j’étais toi je ne toucherais pas à la progéniture d’Etoile du Rokh ! »

Oui c’est mal de se servir de ses amis mais c’est vrai, si elle touche à Patte de Légende elle risque d’avoir de très gros ennuis. Pas que je veuille la sauver, loin de la, mais faudrait déjà qu’elle apprenne le respect ! Je fais le gros dos pour l’impressionner, pour lui montrer que je suis une guerrière-née, mais malheureusement un accès de toux me surprend et je me mets à tousser. Décidément, je suis pitoyable. Je pleurerait de honte plutôt que de subir ça plus longtemps.

[Juste pour t'emmerder Nam (et parce que mon word était ouvert) vala ma réponse! A vous les studios!]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 64
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 25

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 1 Lune
Mentor/Apprenti : Pas encore !
Famille:
avatar
Chaton
Patte de Légende
MessageSujet: Re: On est petits mais nous on est chez nous!    Dim 1 Déc - 12:48

Spoiler:
 

Je me serais bien traité de cervelle de souris. J'étais le fils d'Etoile du Rokh et de Lueur d'Aurore, membre du clan du tonnerre. Je n'avais pas le droit d'être aussi ridicule. Même si cette guerrière était impressionnante et me fichais la trouille. Je tentais tant bien que mal de me redresser et d'arrêter de trembler. La queue de Paradis autour de moi me rassurait un peu, mais était aussi frustrant. C'était moi qui était censé la protéger et c'était elle qui me protégeait !

Je la regardais avec des yeux ronds surpris et admiratif à la fois par son cran. Il y avait pas à dire Patte du Paradis était un sacré chaton ! Peut-être que ma soeur avait raison... Ce serait bien si elle devenait ma compagne... Je secouai mentalement la tête c'était pas trop le moment de penser à ça. On avait le temps de penser à l'amour. Pour le moment il fallait s'en sortir en un seul morceau.

Soudain je tournais la tête vivement vers mon amie inquiet par la crise de toux qui la prenait. Cela lui arrivait souvent et je détestais ne pas savoir pourquoi. Je lui donnai une petite caresse sur le dos avec ma queue pour la réconforter avant de me dégager de son emprise et de m'interposer entre elle et l'inconnue. Je jetai un regard de défi à cette dernière me dressant le plus haut possible sur mes pattes. Je ne laisserais personne toucher à Patte du Paradis. Jamais !

- Je suis bien le fils de Etoile du Rokh. Je ne pense pas que mon papa sera très content si un chat d'un autre clan me fait du mal. Ce serait le meilleur moyen de déclencher une guerre.

Je n'avais plus peur. Mon amitié pour Patte du Paradis et mon désir de la protéger à tout prix était bien plus fort. Je ne tremblais plus, mes pattes étaient assurées et malgré ma petite taille j'étais fier de moi.

- Vous n'avez rien à faire ici alors allez-vous en !

Bon de vous à moi je dois bien avouer que j'avais un peu peur au fond de moi. Cette guerrière pouvait nous massacrer facilement. Enfin... D'après le code du guerrier on ne devait pas toucher aux chatons alors j'espérais qu'elle nous ferait rien. Je soutenais son regard espérant lui montrer que j'étais un futur guerrier. Le clan du Tonnerre était fort et puissant après tout. Même si dans le passé il avait été faible en accueillant trop d'étrangers au clan.

Mais avec mon père cela n'était plus. Et j'étais fier de mon clan et de mon meneur. J'étais son digne fils et un jour j'espérais pouvoir diriger à mon tour mon clan. Une lueur s'alluma dans mon regard symbole de mon rêve que je gardais pour moi.

_________________


Merci Soka <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 79
Date d'inscription : 30/10/2013
Age : 19
Localisation : Dans ton frigo :D

Feuille de personnage
Âge (1 Lune = 1 Mois): 50 lunes
Mentor/Apprenti : X
Famille:
avatar
Admine, Lieutenant de l'Ombre
Flamme des Enfers
MessageSujet: Re: On est petits mais nous on est chez nous!    Dim 8 Déc - 11:53



Les deux chatons se mirent côte à côte. Flamme des Enfers s’assit et tâchait de les regarder avec le plus de dégoût et de supériorité possible. Le but de toute cette opération était évidemment de les traumatiser. Oui, un tel besoin de cruauté et de sadisme était tout à fait compréhensible pour une félin, du clan de l’Ombre et encore plus pour sa lieutenante, qui, tout le monde le savait, avait une notion du respect assez particulière.
Bah moi j’ai envie de sortir me balader même si je n’ai que 4 lunes ! Cela te pose un problème ?! Tu es chez nous qu’on soit des chatons ou pas tu es en tord et pas nous ! En plus si j’étais toi je ne toucherais pas à la progéniture d’Etoile du Rokh !

Flamme des Enfers éclata d’un rire sonore qu’elle ne put dissimuler. Le fils d’Etoile du Rokh ? C’est encore mieux ! Mais rassurez-vous, la femelle ne voulait tuer aucun chaton aujourd’hui, elle avait quand même quelques bribes de principes qui lui restaient. D’un air réellement terrifiant, la noiraude sourit à la petite femelle qui venait de parler et se tourna vers le petit mâle qui se taisait pour l’instant. Elle voulait leur faire peur le plus possible : pas le tuer. Mais c’est vrai que quand on ne connaissait pas les pensées de la femelle, la question demeurait.
Avant qu’elle n’ait pu dire quoi que ce soit, une violente toux prenne la chatonne qu’elle venait de lâcher du regard. Que lui prenait-elle ? Ses toussotements étaient très forts et le-dit fils du chef du Tonnerre la regardait avec inquiétude. Flamme des Enfers fronça des sourcils. Non pas qu’elle était inquiète de l’état de santé de la femelle, mais simplement qu’elle se demandait comment cette petite idiote pouvait sortir de son camp alors qu’elle était malade comme ça. Un petit sourire sadique naquit sur les babines de la noiraude. Ce n’était certes pas bien de se moquer d’un malade mais la situation était affreusement drôle à voir : cette petite voulait paraître imposante et intimidante mais le résultat était absolument lamentable.
Le chaton lâcha, s’interposant entre les deux chattes :
-Je suis bien le fils de Etoile du Rokh. Je ne pense pas que mon papa sera très content si un chat d'un autre clan me fait du mal. Ce serait le meilleur moyen de déclencher une guerre. Vous n'avez rien à faire ici alors allez-vous en !
 
Flamme des Enfers eut l’œil rieur et un petit gloussement s’échappa de sa gorge. Que connaissait donc ce morveux de la guerre ? Des stratégies martiales ?  Et de la vérité qui dit que le clan du Tonnerre ne connaitra jamais de victoires contre le clan de l’Ombre ? Il n’en avait pas l’air.  Et non, elle ne comptait pas partir ici de sitôt. Dommage.
-C’est vrai que ce serait dommage que tes parents, ta famille, tes amis soient blessés voire … tués dans une guerre que TU auras déclenchée … Ce serait vraiment bête nan ?
 
Flamme des Enfers le regardait fixement, avec une lueur de satisfaction qui brillait. Elle en était très fière de celle-là. Et à voir la face des deux chatons, ça avait l’air d’avoir marché.
-Et je ne compte pas m’en aller. Et pour ta gouverne petit, ça m’étonnerais que ton ‘Papa’ soit très content que tu te soies aventuré si loin dans tes terres au point d’être presque arrivé chez moi … ! Je me trompe ?

« Mensonge, mensonge, mensonge ! » pensait la lieutenante, intérieurement hilare. Et le mieux dans tout ça, c’est que son petit jeu ne venait que de commencer.


(Je me suis tellement éclatée à écrire ça 8D) 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On est petits mais nous on est chez nous!    

Revenir en haut Aller en bas
 

On est petits mais nous on est chez nous!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelles de chez nous
» La langue de chez nous
» A la mode de chez nous.
» Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre.Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde... [Livre I - Terminé]
» [UC] "Nous sommes si accoutumés à nous déguiser aux autres qu'à la fin, nous nous déguisons à nous même" F. de la Rochefoucauld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
War of Faith ::  :: Territoires du Tonnerre :: Les Rochers aux Serpents-